Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Le Cloud dans le Monde » Sécurité et cloud : les entreprises souffrent d'un décalage de perception

Sécurité et cloud : les entreprises souffrent d'un décalage de perception


RSS

03062015

Sécurité et cloud : les entreprises souffrent d'un décalage de perception

En 2018 le cloud devrait peser 7 milliard d'euros en France. Selon une récente étude publiée par l’INSEE, seulement 12% des entreprises françaises ont recours au Cloud, et pour 30% d’entre elles, la sécurité est un frein majeur au développement de projets d’externalisation de leurs données, infrastructures et applications vers le Cloud.

 

Dans la réalité ce sont près de 95% des applications utilisées en entreprise qui sont hébergées soit en Datacenter, soit au sein de l’entreprise, et dont l’utilisation est parfaitement maîtrisée par la DSI, les 5% restants seulement étant hébergées dans le Cloud.

Le problème : un décalage de perception lié à la sécurité du Cloud

Il est certain que le Cloud manque de structuration et de collaboration entre les différentes entités de l’entreprise et que cela représente un frein important. En interne, chacun à sa propre vision du Cloud : les dirigeants veulent aller vite pour tirer profit des avantages du Cloud, les directions métiers engagent leurs propres projets via des prestataires externes (exemples : création de sites web événementiels pour le marketing, installation d’applications métiers RH ou financières, etc.) désormais sans concertation avec la DSI, et les utilisateurs eux-mêmes s’organisent des espaces de travails collaboratifs pour faciliter leurs échanges.

L’une des principales problématiques pour la DSI est le « Shadow IT », c’est à dire toutes les applications ou systèmes d’information et de communication mis en œuvre au sein de l’entreprise sans approbation de la DSI, voire même sans que celle-ci n’ait été informée.

De l’importance de faire confiance aux prestataires

Le Cloud impose à l’entreprise de confier tout ou partie de ses données et applications ou encore d’utiliser les infrastructures d’un tiers. En terme de sécurité, cela suppose pour la DSI de pouvoir s’appuyer sur des prestataires de confiance, et donc de prendre le temps de sélectionner les bons partenaires, de connaître les hommes derrières les solutions et les services.

Car en effet, en cas de problème de sécurité, ce n’est pas le prestataire qui sera tenu pour responsable, mais bien la DSI qui aura fait le choix du prestataire.

Pour cette raison, entre autres, le Cloud de proximité est très sollicité par les entreprises françaises. Beaucoup d’entreprises se sentant rassurées par le Cloud de proximité parce qu’elles savent que leurs données sont hébergées près de chez elles et qu’elles ont parfois pu visiter les installations des Datacenter dans lesquelles leurs données se trouvent physiquement.

 

Voir la totalité de l'article

« Retour

DSI Diffusion - Cloud Computing - Sauvegarde en ligne - Cloud - Office 365 - Accompagnement cloud

RSS linkedin

DSI Online

130 Rue Frédéric Joliot,
13290 Aix en Provence

Une question ?
tél : 04 42 53 87 01
Formulaire de contact